avril 2022

“ Comme ils sont les bienvenus,
… les pas du messager
qui nous met à l’écoute de la paix,
qui porte un message de bonté,
qui nous met à l’écoute du salut… ”
(Esaïe 52:7)

Bien chers amis,

Les temps sont durs… !
Faut-il s’en étonner vraiment à la lecture de l’Evangile ? La guerre est déclarée depuis pas mal de temps dans tous les domaines et depuis peu elle s’est installée avec des armes ravageuses et terrifiantes sur notre propre continent européen. Tous les hommes, les femmes, les enfants, souffrent au point que beaucoup en perdent l’espoir quand ce n’est pas la vie.

Les temps sont durs pour les chrétiens !
En Chine, géant de l’humanité où vit un homme sur 4, les chrétiens ne peuvent pas se réunir librement sans courir les plus graves dangers pour leur sécurité et celle de leur famille.
Le Russie lui a vite emboité le pas par le déni de la liberté humaine !

Dans la seconde nation du monde, l’Inde, nos frères et sœurs sont ouvertement persécutés, leurs églises sont brûlées et plusieurs sont déjà mortellement tombés sous les coups de fanatiques « justiciers ».

Que dire encore des nombreuses nations islamiques où toute expression de la foi chrétienne est interdite, ou encore de ces régions de notre terre où la religion nationale a dévoré la liberté ?
La liste serait trop longue pour cette lettre, si nous devions passer en revue les endroits de ce monde où ne peut être un chrétien professant qui veut…
Et pourtant, presque partout, la CMM est à l’œuvre.

Souvent avec discrétion mais toujours avec détermination et passion, des milliers de croyants fidèles à leur Seigneur, appelés parfois « Agents CMM », vont de foyer en foyer transmettre la flamme de l’espérance à leurs concitoyens avec la Bonne Nouvelle de l’Evangile, celle qui sauve la vie et lui donne son sens. Ils savent et croient de tout leur cœur que « quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10:13). Et pour eux, ce texte de l’Ecriture continue par affirmer : « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! ».

Pourtant, les pieds de ces valeureux messagers ne sont pas toujours beaux à voir. Ils sont parfois sans chaussure, déformés, boiteux, pleins de poussières par les longues agressions du chemin. Dieu les a rendus beaux car ils portent la semence de toute vie véritable et font naître l’espoir que rien n’arrête. Ils vont, là où personne d’autre n’est allé avant eux depuis longtemps, avec l’Evangile de Jésus-Christ.
Ils marchent sans se lasser, même si parfois certains s’arrêtent brutalement sous les assauts de la violence.

Oui, les temps sont durs pour la cause de l’Evangile !
Plusieurs, et ils sont trop nombreux dans notre pays, ont baissé les bras pour ne plus soutenir ce combat sur le front de l’évangélisation. Cependant, la grande mission que le Seigneur Jésus a confiée à tous ses disciples demeure intacte, jusqu’à son retour.
Si beaucoup s’indiffèrent, devons-nous les imiter ?

Vous n’avez peut-être jamais eu l’occasion de marcher vous-mêmes dans les lieux les plus enténébrés de votre ville, de notre pays ou de cette terre ; mais, par votre soutien fidèlement et diversement manifesté, vous y êtes allés car vous avez soutenu la marche de ceux qui ont pu s’y rendre, grâce à vous, avec le message libérateur.
« Comment croiront-ils en Lui, sans l’avoir entendu ?
Et comment l’entendront-ils, si personne ne le proclame ?
Et comment le proclamer sans être envoyé ? » (Romains 10:15)

Ils sont les pieds et les mains de votre consécration aux côtés de la CMM.
Parce que les temps sont durs, plus que jamais, ne baissons pas les bras mais poursuivons « l’œuvre bénie, avec zèle, amour et foi » comme le dit l’un de nos cantiques.

 

PS : Ces lignes vous parviennent quelques jours avant Pâques, source de joie, d’espérance et de victoire. Parmi les nombreuses richesses de cette célébration, rappelons-nous qu’après sa résurrection, Jésus-Christ n’a pas tardé pour demander à ses disciples : « Allez par le monde entier et annoncez l’Évangile à chaque créature ». Aujourd’hui comme autrefois, pour atteindre chaque être humain afin de lui offrir ce message, il faut commencer par quelqu’un, quel que soit l’endroit où il se trouve !
Toute l’équipe de la CMM désire ajouter tous ses remerciements à M. Michel Guillot pour sa participation active et généreuse dans l’élaboration graphique de nos messages et traités.

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour