juin 2019

Des spams et des courriels publicitaires, vous en recevez beaucoup…
Votre boîte mails en est même parfois pleine !
Ils vous expliquent tous, que vous ne pouvez plus vivre tranquillement si vous n’avez pas sous la main le « smartphone X » et la « tablette Y ». Sans parler des lessives miracles ou des cures qui vous font rajeunir de dix ans…
Et puis, même si leurs objectifs sont différents, les courriels adressés régulièrement par des organismes amis, déclenchent aussi parfois la même réaction : « Je n’ai pas le temps de lire tout cela… »

La visite mensuelle de la CMM que vous avez devant les yeux, n’a en tous cas pas cette vocation ! Elle veut partager avec vous les joies du témoignage et vous encourager à prier fidèlement pour soutenir tous ceux qui se sont mis en marche, afin d’atteindre avec l’Evangile, chaque foyer dans chaque pays du monde. C’est ce que le Seigneur considère comme essentiel de notre part. (Matthieu 9:35, 38 ; Luc 10…)

Ce n’est pas rien de parler de la joie du témoignage !
Dans notre vaste pays, la visite systématique de maison en maison n’est pas toujours reçue avec le sourire ou beaucoup d’attention. Parfois même, le simple fait de se présenter, déclenche un rejet brutal…
En disant cela, je songe au sort que « cette époque fanatique » réserve aux chrétiens qui désirent partager ou simplement vivre librement leur foi. Ce qui est sûr, c’est que les déclarations qui coûtent ne sont plus celles d’hier.
Il est de bon ton aujourd’hui de clamer haut et fort ce qui faisait honte il y a encore peu de temps… L’invité qui viendra vous dire sous les projecteurs des médias, à une heure de grande écoute, ses penchants inavouables ou ses thèses scandaleuses, sera loué pour son audace, félicité pour sa normalité et montré en exemple.
En revanche, si un croyant sincère souhaite parler de son expérience chrétienne, alors il portera le flanc à tous les commentaires critiques. On le déclarera dépassé ou voué à une crédulité risible, quand elle ne déchaînera pas l’hostilité. « Pensez donc ! Se préoccuper encore de ces fables et chercher à les exposer à d’autres… »
C’est pourtant ce à quoi « la joie du témoigner » s’expose, et tous les amis de la CMM en savent quelque chose. Comme pour l’Apôtre Paul à Athènes, la dérobade qui n’a pas vieilli est bien connue : « Nous t’entendrons une autre fois ».

En fait, le monde qui nous entoure voudrait tellement convaincre les chrétiens qu’ils ne sont pas seulement exclus de l’histoire des idées, mais irrémédiablement hors circuit. La foi en Jésus-Christ, laisse-t-on entendre, est finalement peut-être estimable, mais elle n’a plus voix au chapitre.
Or, nous sommes plus que jamais convaincus du contraire. Le message de l’Évangile garde toute sa valeur et toute sa vitalité pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui.
Nous ne voulons pas dormir sur ce trésor, mais le partager et le propager. Pas étonnant que l’apôtre Paul s’exclame vigoureusement : « Je n’ai pas honte de l’Evangile de Christ car c’est une puissance pour le salut de quiconque croit… »
Le terme puissance dans sa bouche est issu du mot grec « dunamis » duquel fut tiré le mot « dynamite » !
On est loin de l’idée de taire sa foi et de se priver de la joie de s’associer prochainement à l’« Opération Villages ». Car la Bonne Nouvelle qui nous est confiée est une formidable puissance capable de transformer toutes les vies.

De nombreuses églises, groupes de jeunes ou chrétiens en famille vont saisir à nouveau du temps, pendant ces semaines d’été qui viennent, pour s’y consacrer.
Des centaines de villages, bourgs ou quartiers de villes seront méthodiquement visités.
Il sera offert à chacun de ses habitants le glorieux message de l’Evangile.
Une fois encore, nous pourrons confirmer qu’il provoque comme toujours, de remarquables effets (Esaïe 55:11).
Nous pouvons en témoigner. Il pénètre, transforme et bouleverse tous les domaines d’une vie et d’une société.
Il n’est donc pas surprenant que la CMM ait pu accompagner à ce jour plus de 76 millions de personnes « saisies par la voix de Dieu » autour du globe, et dont plus de 209.000 en France ou encore près de 10.000 en Belgique. Et pour cause… Ce n’est pas la voix de ce monde !

Quel privilège nous avons ensemble, dans l’action, la prière et l’offrande, d’être associés à ce projet béni, voulu et permis par le Seigneur. Oui, une fois encore, et vous à nos côtés, nous voulons vivre cette aventure gagnante et ne jamais rester assis sur ce trésor qui nous a tout donné.
Avec les sentiments fraternels vrais de toute l’équipe,

 

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour