La lettre de Nouvelles

le 30 novembre 2020 par cmmadmin

Mais que se passe-t-il ?
« Nous vivons un cauchemar éveillé !
Nous avions pourtant vu des tsunamis, des guerres civiles, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des catastrophes épouvantables, des épidémies effrayantes, et nous pensions avoir tout vu. Mais non !
Nous avons été informés de tout ce qui se passait au loin et nous pensions être préservés.
Pas ici, pensions-nous. Mais non !
Sont entrés dans notre quotidien et dans notre vocabulaire, des mots qui font frémir : pandémie, distanciation, gestes barrières, bulle sociale, cluster, confinement, mais surtout virus et Covid-19.
Soudain, tout se fige, tout s’arrête.
Le choc, et l’onde de choc qui dure, et dure encore ! »
Ainsi commence…

Lire →

le 30 octobre 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

On ressent parfois que le monde entier vit dans la peur et le manque de perspective ! Amplifiée par les médias traditionnels ou en continu ainsi que par les réseaux sociaux,
la succession de nouvelles inquiétantes, sordides ou révoltantes, reflète une réalité à laquelle il nous semblerait impossible d’échapper.
Une réalité où nous serions les proies, au choix : des intégristes religieux, de la police, des communautaristes, des migrants, de l’État, du complotisme, de « l’ensauvagement » dans la société, des tensions internationales, etc. En fait, à en croire ce que l’on entend chaque jour, le monde est un bourbier dangereux où tout être humain qui parvient à passer une vie paisible, épargnée de tragédies ou de traumatismes est un miraculé.

Ce tableau bien sombre nous fait réagir devant une telle négativité et pourtant, nous aurions tort d’ignorer ou de ne pas nous soucier des lendemains annoncés…

Lire →

octobre 2020

le 30 septembre 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

A Lomé au Togo ou à Managua au Nicaragua et dans bien d’autres capitales du monde, les rues ont une particularité étonnante pour de grandes villes : presque aucune rue n’a de nom ou de numéro !
Les livreurs, les pompiers, les visiteurs se débrouillent sans. On indique son chemin à quelqu’un, en disant quelque chose comme : « Tu prends la rue où il y a une station-service puis au nord, tu tournes à gauche là où tu vois une pharmacie… »

On procédait sans doute ainsi chez nous, avant l’apparition des noms de rue vers la fin du 13ème siècle, avec le développement de l’urbanisation. Au fil du temps, des villes nouvelles sont fondées, d’autres s’agrandissent. Les rues se multiplient. Pour s’y retrouver, les habitants prennent l’habitude de les nommer. Ils choisissent des noms les plus évidents. Dans les gros bourgs par exemple, les corporations de commerçants se groupent par rue. On appelle alors rue de la Boucherie celle où se trouvent les bouchers, rue de la Vannerie celle où sont implantés les vanniers (on trouve aussi la rue des Orfèvres, des Tanneurs, de l’Abreuvoir, etc.).

Lire →

septembre 2020

le 31 août 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

C’est dans une poissonnerie quelque part en Turquie qu’on découvrit en 1436, parmi un tas de papiers d’emballage, le manuscrit d’une lettre écrite par un chrétien à un non chrétien du nom de Diognète.
Son auteur vivait au début du second siècle de notre ère. En voici quelques extraits stupéfiants destinés à lui démontrer la nouveauté radicale de la foi chrétienne sur les comportements de l’époque assez semblable à la nôtre :

« Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les coutumes. Car ils n’habitent pas de villes qui leur soient propres, ils n’emploient pas quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n’a rien de singulier. Leur doctrine n’a pas été découverte par l’imagination ou par les rêveries d’esprits inquiets ; ils ne se font pas, comme tant d’autres, les champions d’une doctrine d’origine humaine…

Lire →

août 2020

le 30 juillet 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

En cette saison, les mauvaises herbes envahissent déjà mon jardin…
C’est une calamité !
J’ai beau les arracher, elles repoussent, plus vigoureuses que jamais. Je ne suis d’ailleurs pas le seul à m’en plaindre. « Que deviendrait le jardin si l’esprit qui le gouverne et les mains qui le soignent l’abandonnaient brusquement ? » se demandait le médecin et poète français Georges Duhamel.

Ce qu’il deviendrait ? C’est facile à prévoir !
Si toutes portes fermées, mon beau jardin se trouvait soudainement livré à lui-même, il vivrait deux ou trois jours, pas davantage. Tout de suite, les petits semis, les plantes qui demandent un arrosage quotidien commenceraient à dépérir et ne tarderaient pas à succomber. Les fleurs se flétriraient, les fruits non cueillis pourriraient, les plantes potagères monteraient en graine.
Quatre ou cinq variétés vigoureuses et obstinées prendraient le pouvoir…

Lire →

juillet 2020

le 30 juin 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

Bas les masques !
Ce n’est pas seulement un slogan bien connu mais c’est aussi le titre d’un traité de la CMM très apprécié à l’époque des Carnavals en Outre-mer au début de chaque nouvelle année. Pourtant, en plein milieu de cette année si particulière, la CMM a bien envie de dire :
Haut les masques !
En effet, après l’euphorie du « déconfinement », il n’est pas question de baisser la garde avec les gestes barrières. L’usage d’un masque bien placé sur la hauteur du visage est une garantie solide à maintenir… Je pense d’ailleurs qu’il faudra revoir la définition et la compréhension de « se masquer » qui ne signifie plus seulement se dissimuler, mais aussi se protéger.

Lire →

juin 2020

le 29 mai 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

En ces temps de confinement puis de dé-confinement, de possible re-confinement ou toujours au travail, nous réalisons à quel point notre vie quotidienne peut changer brutalement. C’est un peu comme si on se réveillait et que l’on redécouvrait l’importance de la vie face aux calamités et à la mort. 
« Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie » écrivait André Malraux dans « La condition humaine » et la réponse est celle d’un cri au plus profond de nous-mêmes : rien ne vaut la vie. Des poètes nous le chantent aussi (Jacques Brel, Alain Souchon… ).
Pour nous, la vie chrétienne est bien trop courte pour en gâcher un seul instant. 
Cette vie nouvelle a un prix inestimable et une valeur éternelle. Elle s’alimente de foi, d’espérance et d’amour, nous répétant chaque instant que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ait la Vie Éternelle » (Jean 3:16) !

Lire →

mai 2020

le 20 avril 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

Depuis pas mal de temps, le coronavirus fait trembler le monde, jusqu’à déboussoler toute sa mécanique, le faire paniquer et éliminer une partie de sa population.
Beau succès, pour un si petit être qui mesure moins d’un millième de millimètre.
Il a su imposer à plus de la moitié de l’humanité le besoin de se cacher, chacun dans sa maison. Cet ennemi inconnu, invisible, terrible, n’épargne personne, jeunes et vieux. Il a provoqué dans nos esprits bien plus que de l’inquiétude, de la peur !
Il nous effraie parce qu’on ne connaît pas ses secrets diaboliques. C’est pour cela que nous nous sommes confinés chez nous, distants de nos bien-aimés, de nos familles et de nos églises. Il a parfaitement réussi à nous isoler les uns des autres et pour certains, qui sont entassés dans de petits logis, à s’exaspérer mutuellement, voire à développer de la violence envers les plus faibles. Nous ne pouvons pas non plus oublier nos ainés subissant la double peine d’une réclusion insupportable dans leur chambre médicalisée…
Par contre, c’est autre chose lorsque cette mise à l’écart forcée est acceptée dans l’espérance et que l’on décide de tirer le meilleur profit d’une telle situation prolongée.

Lire →

avril 2020

le 6 avril 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

A sillonner de toutes parts notre pays pour l’organisation de campagnes CMM, les vestiges de routes anciennes et désertées m’ont interpellé et parfois même ont fait souffrir mes pieds…
En effet, autrefois les Romains ont quadrillé l’Europe de routes pavées, auxquelles des nuées d’hommes corvéables ou esclaves ont travaillé. Grâce à ces voies de communication qui reliaient villes et provinces, ils purent assurer leur pouvoir et faire prospérer le commerce et les arts à travers la Gaule, l’Helvétie, l’Espagne et tout le bassin méditerranéen.
Plus tard, leurs héritiers devenus dévoreurs d’espaces, ont construit des autoroutes, des lignes ferroviaires ou aériennes, etc., faisant de notre monde un immense village.
Et puis aujourd’hui, à l’âge du tout numérique, quelle que soit la plus petite des nouvelles, elle court, elle se transmet si vite que les 60 secondes d’une minute paraissent une éternité.
C’est le pouvoir de l’information immédiate, de la parole reçue, entendue par tous, du témoignage diffusé à tous les peuples de la terre dans leur propre langue.

Lire →

mars 2020

le 28 février 2020 par cmmadmin

Bien chers amis,

Le mois de mars représente pour beaucoup d’entre nous le retour de la végétation et de la chaleur. On sent avec plaisir que l’année est déjà bien engagée !
Cette année 2020 représente aussi un grand symbole pour nous tous, si nous l’écrivions 20:20. Cela nous reporterait à un verset biblique connu du « cinquième évangile » en Actes 20:20 :
« J’ai annoncé et enseigné en public et de maison en maison, appelant les juifs et les non-juifs à la repentance envers Dieu et à mettre leur foi en Jésus-Christ. »

Lire →
Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour