Bien chers amis,

Au cours du mois de juin 1971, une équipe motivée et composée de toutes les sensibilités évangéliques en France, mettait un point final à leur projet, par la mise en place d’une action commune d’évangélisation. Déclarée en préfecture, cette association unique en son genre prendra très vite forme, pour devenir ce que nous appelons aujourd’hui : la CMM.
C’est en juillet 1971, le mois suivant, que les premières mobilisations de témoignage virent le jour. Ce fut d’ailleurs la première « Opération Villages » animée par de nombreuses familles citadines parties en vacances d’été hors de chez elles…
Cela a commencé il y a 50 ans ce mois-ci !
A partir de maintenant, faut-il sonner du cor (*) comme le faisaient les Hébreux pour célébrer le jubilé tous les cinquante ans ? Certes non…
Mais ce mois-ci ne peut pas passer inaperçu pour tous les amis de la CMM qui « jubilent » de célébrer la fidélité de Dieu qui, pendant un demi-siècle, a apporté sa bénédiction sur ce ministère en constante progression, dans la fidélité à sa mission des débuts.
S’il fallait résumer d’un mot ce qu’Israël était amené à faire pour ce jubilé préconisé par Moïse, il conviendrait de dire deux choses essentielles :

• Tout était ramené à zéro, comme au premier jour,
• Tout ce qui était mauvais devait être supprimé pour un nouveau départ.
C’est exactement ce que nous essayons de vivre et de réaliser chaque jour !

Dans la perspective de cette nouvelle saison qui s’ouvre devant nous et avec le souci de l’encouragement, Mademoiselle Marie de Védrines, grande figure du monde évangélique, nous a adressé le message qui suit, témoin fidèle des tout débuts de la CMM :
Il est des périodes de la vie, comme celle que nous sommes appelés à vivre depuis bien des mois déjà, où le moment présent tend à prendre le pas sur toute autre perspective. Comment être sévère face à tant de frustrations, de difficultés, de douleurs si diversifiées ? Ne sont-elles pas aussi les nôtres ? Ce chemin sur lequel Dieu a permis que nous passions, malgré, bien sûr, les précautions que nous avons prises face au virus et que nous continuons de prendre, est et reste celui sur lequel il nous accompagne, fidèle comme lui seul sait l’être effectivement. Les limitations, les souffrances bien réelles, les deuils cruels, hélas, sont d’incitations à nous en remettre toujours mieux à Celui dont nous avons goûté la vérité des promesses.
Ces jours, ces mois d’épreuves sont aussi une invitation à la réflexion sur le temps long. Le Psaume 107 est remarquable, à cet égard, en cette période, qui semble ne pas avoir de fin, de lutte contre la pandémie. Il évoque, en effet, diverses situations humaines dramatiques dans lesquelles le Covid 19 pourrait très bien trouver place…En même temps, ce Psaume offre au lecteur à quatre reprises, comme en refrain, un bon conseil à suivre :
« Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel, et il les sauva de leurs angoisses. » (v.13).
Dans nos diverses, et peut-être dramatiques, circonstances personnelles, familiales, professionnelles, amicales…Le faisons-nous assez ? Inspirons-nous de la bonne attitude que décrit ce Psaume : « Dans leur détresse, ils crièrent à l’Eternel et il les délivra de leurs angoisses. Il les conduisit par le droit chemin…Il les sauva, les fit sortir de leurs angoisses » (v. 6-7).
Pourquoi ? Parce que le Dieu Créateur et Sauveur en Jésus-Christ est tout-puissant, juste et infiniment attentionné, comme ce Psaume le rappelle, de façon imagée, avant de conclure : « Que celui qui est sage prenne garde à ces choses et comprenne les actes bienveillants de l’Eternel. » (v. 43). Je ne sais rien de plus tonique et de plus réaliste pour accomplir, jour après jour, le mieux possible – étant donné les circonstances et nos capacités personnelles plus ou moins limitées – notre mission de témoin paisible et reconnaissant du Ressuscité. »

C’est donc bien ensemble que nous renouvelons et confirmons cet appel par :
Notre vocation : Offrir la Bonne Nouvelle de main en main jusqu’à « toucher » le cœur de ceux qui acceptent de rencontrer leur Sauveur Jésus-Christ ! C’est le défi de chaque journée, renouvelé sans cesse par la suivante. En cela, rien n’a changé, comme au premier jour.
Notre détermination : « Rencontrer » toujours plus de personnes dans notre pays. Cette mobilisation fraternelle constante a ainsi permis à des dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, de découvrir l’Evangile, souvent pour la première fois, puis de suivre une information biblique élémentaire. 

Chaque jour est un nouveau départ pour la CMM qui abandonne ce qui est devenu inutile ou superflu, et s’équipe de tout ce qui favorise la compréhension du message de l’Evangile pour nos contemporains.
Une nouvelle époque s’ouvre donc devant nous dès ce mois-ci.
Beaucoup de choses changent au travers des années, comme la nature se transforme avec les saisons ! Les générations se renouvellent… Mais la vérité ne change jamais : La Parole de Dieu demeure éternellement la seule réponse aux besoins de notre monde.

Par vos prières quotidiennes (nous vous joignons ce mois-ci encore une liste de propositions), suivies de votre participation active, nous pourrons poursuivre notre marche car vous serez à nos côtés. Ainsi nous pourrons avancer ensemble vers les extrémités de notre petit monde et l’atteindre avec le message de Jésus-Christ.

 

 

———–

(*) Lévitique 25:9

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour