Bien chers amis,

Le barbier de Martin Luther prit un jour la liberté de poser à son éminent client la question suivante : « Docteur Luther, comment priez-vous ? »
Le grand réformateur prit très au sérieux la demande de son coiffeur et lui répondit par écrit une très longue lettre de 40 pages. Elle fut publiée au printemps 1535 sous le titre :
« A un bon ami, une manière simple de prier ».
Elle commençait ainsi : « Cher maître Pierre, voici ce que j’ai de meilleur à vous dire.
Que notre Seigneur Dieu vous accorde ainsi qu’à quiconque, de faire mieux que moi. »
Il y ajoutait plus loin : « Il est bon que la prière soit notre première et notre dernière occupation de la journée… Veillons à ne pas nous laisser détourner d’elle sous prétexte que telle ou telle tâche est plus urgente… ». Par une succession de conseils pratiques sur sa vie de prière, Martin Luther ne manqua pas d’inviter son ami à prier sans cesse, avec rigueur et selon les Ecritures.
Au cours des années et mois récents, la CMM s’est associée à de tels encouragements, insistant particulièrement sur l’invitation de l’apôtre Paul : « Priez pour tous ceux qui appartiennent à Dieu… » et « Intercédez en même temps en faveur de nous afin que Dieu nous donne des occasions d’annoncer sa Parole… » (Eph. 6:18 ; Col. 4:3).
Nous faisons ainsi de notre mieux !

Les cartes de prière pour la métropole, les Antilles-Guyane et pour nos départements ultramarins dans le Pacifique et de l’Océan Indien ont pu être adressées dans un passé récent à un grand nombre d’entre vous. Nous espérons bien vivement que vous avez pu les conserver et les utiliser.
Si elles vous faisaient défaut, n’hésitez pas à nous réclamer de nouveaux exemplaires.

Aujourd’hui, nous avons le privilège de joindre à cette lettre, la toute nouvelle carte de prière pour le monde !
Elle est destinée à un grand voyage ensemble sur terre, à genoux, au rythme d’une visite systématique de plusieurs CMM, chaque jour. Nous pouvons en quelque sorte, visiter 12 fois au cours d’une année nos frères et sœurs à l’œuvre, et puis intercéder pour les hommes, les femmes et les enfants qui seront au bénéfice de leur témoignage.
Ainsi, dans des lieux déshérités où la Bonne Nouvelle de l’Évangile est rare, ceux qui n’ont pas choisi de naître là, peuvent y vivre la grâce de naître de nouveau !
Ce temps béni de l’intercession et des actions de grâces sera, Dieu voulant, alimenté par les sujets de prière réguliers que nous avons la joie de collecter puis de rédiger pour vous les transmettre.

Ce voyage à genoux est porteur des plus grandes espérances. Certes solitaire, il est surtout solidaire de milliers d’autres croyants. Nous pouvons vous assurer qu’il portera un fruit éternel dont seul le Seigneur de la Moisson est comptable.

De plus, en ce mois de juin, nous avons voulu faire davantage pour que nous puissions tous faire de notre mieux dans ce domaine, en écho à l’invitation de Martin Luther !
A chaque église locale, chaque groupe de prière, chaque personne qui s’engagera à prier chaque jour avec ces outils précieux, ainsi qu’avec « les Minutes qui changent le Monde » reçues mensuellement, la CMM va envoyer une mappemonde à reconstituer dès réception de sa demande.
Elle est destinée à être suspendue dans le local où vous aimez vous retirer pour votre temps avec Dieu, quel qu’il soit. Plusieurs églises l’utilisent déjà dans la salle où se déroulent les réunions de prière. Pour d’autres, elle est un moyen d’encourager les plus jeunes dans une salle d’école du dimanche. Pourquoi ne pas la disposer dans votre domicile ? Toutes les initiatives permettant d’organiser une vie de prière collective ou individuelle seront excellentes…
Par de nombreux courriers et appels téléphoniques, beaucoup d’entre vous avez réagi à nos récentes lettres en nous adressant des messages stimulants d’encouragement.
Toutes ces réactions nous ont permis de réaliser encore une fois le bienfait actualisé de cette parole : « Le désir de bien faire est un puissant moteur. Celui de faire du bien est plus puissant encore. »

Au cœur des activités multiples de la CMM, il est bon d’apprécier, une fois de plus, que c’est une grande famille en prière et « au coude à coude » qui rend possible les grands progrès de l’Evangile auxquels nous assistons dans toutes les régions de notre pays et du monde.

Cette même famille affirme haut et fort en parlant de la semence du témoignage déposée dans chaque foyer : « Elle est puissante et, en prière souvent, il vaut la peine de la semer ! »

Toute notre équipe désire par ces lignes vous exprimer sa très vive reconnaissance pour la part déterminante que vous y prenez, avec tant de fidélité.

 

 

 

PS : je découvre la nouvelle Carte de prière pour le Monde

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour